Fait main

A l’heure où le label « fabriqué en France » revint régulièrement dans le débat, il est un point qui est rarement abordé : le geste. Les artisans connaissent bien cet élément. On dit qu’il faut dix ans à un artisan ou à un artiste pour acquérir un mouvement et un automatisme qui créent un geste envié.

Fabriquer à la main est aujourd’hui un luxe. Et pourtant, derrière chaque geste, il y a un être humain. Il y a un mouvement, une application, un soin, un petit bout d’âme et d’esprit que l’on transmet.

Tous nos livres sont fabriqués à la main. Ou plutôt, sont préparés à la main. En effet, ce sont les enfants qui en achèvent le montage, une fois la dernière enveloppe, contenant le dernier chapitre, ouverte.

Nous retirons une immense fierté à ce que les enfants profitent directement de ces milliers de gestes simples et efficaces. Outre la garantie d’un emploi, le fait-main remet de l’humanité là où les machines se sont imposées au nom de la modernité.